La pleine conscience

La pleine conscience

LA JOURNÉE DE LA FAMEUSE CRÈME GLACÉE

Lors d’une journée caniculaire de l’été dernier, mon fils et moi avions décidé d’aller manger une crème glacée avec des amis. Arrivés à la crèmerie, après avoir rejoint nos amis, on se met en file pour commander.

- Qu’est-ce que tu veux mon loup ?

- Une crème glacée molle trempée dans le chocolat ; dit-il avec ses yeux brillants, salivant déjà à l’idée de la manger.

Je prends sa crème glacée, la mienne, je paye de l’autre main, ramasse des serviettes de table, à peine assis avec nos amis et sa crème glacée dans ses mains, mon fils me demande :

- Qu’est-ce qu’on fait maman après ? dit-il tout excité.

Les deux bras m’ont tombés, surprise, déçue, envie de rire de la situation, je lui réponds spontanément :

- Qu’en penses-tu mon cœur qu’on prenne le temps de déguster notre crème glacée et on verra après ?

Ce n’était évidemment pas la première fois que fiston me posait ce genre de question à savoir ce qu’on allait faire ensuite, après, demain, ce qu’on allait manger pour souper quand on était en train de déjeuner par exemple. Mais à ce moment, je prenais conscience que je l’avais emmené manger une crème glacée pour se désaltérer en cette journée chaude et il ne semblait pas apprécier le moment présent pensant déjà au suivant. Vous me direz, mais c’est un enfant, c’est normal ! Oui, un enfant pense toujours au plaisir, mais en pensant au prochain moment de plaisir il n’appréciait même pas celui qu’on était en train de vivre !

C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à discuter avec mon fils de profiter du moment présent. Pas que je suis meilleure que lui, OH NON! On apprend ensemble à observer ce qu’on est en train de faire ici, maintenant et à l’apprécierApprécier cette crème glacée froide qui nous rafraîchit, ce goût sucré que l’on aime, ces fous rires, ces regards avec nos amis, CE MOMENT.

Maintenant quand il me demande ce qu’on fera après, je lui dit : mon cœur que dirais-tu que l’on  profite du moment… Et il répond « présent ! » Et on rit. Ça lui arrive même de me le rappeler! On est loin d’être rendus des experts de ce qu’on appelle la pleine conscience en psychologie, mais on y travaille ensemble, pour apprécier ce que l’on a, ce que l’on vit.

QU’EST-CE QUE LA PLEINE CONSCIENCE

C’est suite à une période difficile de ma vie que j’ai commencé à m’intéresser plus personnellement à la pleine conscience. J’avais perdu mes repères, le sens de mes valeurs, le sens tout simplement. Je devais me reconnecter avec quelque chose : moi. La pleine conscience m’a appris à m’ancrer, d’abord par le yoga et la méditation, mais ensuite dans le quotidien, m’arrêter pour observer.

La pleine conscience est un état qui se caractérise par uprocessus d’esprit ouvert, curieux, et flexible contrairement à un mode de fonctionnement automatique mené par les émotions et les pensées envahissantes. Elle peut se pratiquer dans la méditation, le yoga ou tout simplement dans la vie de tous les jours en favorisant l’attention et la présence dans le moment que l’on vit. Le but est de sortir de notre pilote automatique quotidien.

La pleine conscience a des bienfaits maintenant reconnus dans plusieurs études notamment, une meilleure stabilité émotionnelle, une augmentation de la satisfaction de notre vie, une reconnexion avec nos valeurs, un calme intérieur, une réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression et plusieurs autres. En étant dans le moment présent on arrive à moins angoisser pour le futur, ou regretter, ruminer le passé. On accueille ce que l’on vit au moment où on le vit.

Alors maintenant, lui et moi, on essaie d’être conscients des choses qui nous entourent : l’émerveillement du son des oiseaux qui chantent quand nous mangeons dehors l’été, l’excitation des traces de nos pieds dans la première neige l’hiver, apprécier l’odeur des draps propres quand on se couche le soir, les moments collés avant le dodo, faire le sapin et choisir les décorations avec soin tout en écoutant de la musique de Noël, remarquer qu’on a pris le temps ensemble de jouer à un jeu de société, qu’on a eu du plaisir et en être remplis de gratitude!

La pleine conscience c’est ça, et beaucoup plus encore. Plusieurs ouvrages sont disponibles sur le sujet et ce, même pour les enfants afin de leur apprendre la pleine conscience et les accompagner dans un mode de vie plus calme, plus ancré et qui fait plus de sens. Vous souhaitez en apprendre plus et être accompagnés dans l’application de la pleine conscience dans votre quotidien et celui de votre enfant? Contactez-nous, il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

Bonne dégustation de crème glacée ! ;)

 

Marie-Claude Monette

Psychoéducatrice

 

smart-304883-unsplash (3)