Service de psychologie en clinique pour les enfants

Service de psychologie en clinique pour les enfants

Depuis quelques semaines, vous ne savez plus quoi penser. Votre enfant se met en colère et il lance tout ce qui lui tombe sous la main. Sans compter qu’il est d’une humeur exécrable du matin jusqu’au soir. Vous avez tout essayé, les retraits, les câlins, retirer les jouets qu’il lance, le menacer de tout jeter, mais rien n’y fait! Vous n’en pouvez plus et, à ce stade-ci, votre patiente commence à être épuisée? Que faire?

Vous avez remarqué récemment que votre enfant semble plus triste. Il est sensible à tout et semble facilement irritable. En plus, il vous répète maintenant à chaque matin : « NONNNN MAMANNNN !!! Je ne veux pas aller à l’école »! Vous prenez le temps de lui expliquer que vous devez aller au travail et, lui qu’il pourra voir ses amis en classe, mais ça ne le rassure pas. Il vous dit que ça ne sert à rien, qu’il n’a pas d’amis même si son professeur vous jure qu’il est très aimé par les autres. Vous commencez à vous inquiéter de ce qui se passe chez lui. Que faire?

Vous devriez peut-être envisager un suivi en psychologie chez Déclic !

Qu’est-ce que la psychologie clinique pour les enfants ?

Selon le Larousse, la psychologie est une discipline qui vise la connaissance des activités mentales et des comportements en fonction des conditions de l’environnement. En enfance, cela se traduit par un travail centré sur ce que l’enfant vit émotionnellement et psychiquement pour mieux comprendre ses comportements. En d’autres mots, la psychologie clinique auprès des enfants accorde autant d’intérêt, voir plus, à ce que l’on ne voit pas (ex : ses pensées, ses angoisses, etc.) qu’à ce que l’on voit (ex : les crises, l’opposition, etc.).

Quel est le rôle du psychologue pour enfant? (Rôle et missions)

Le rôle du psychologue pour enfant est multiple. Il cherche d’abord à offrir un espace sécurisant pour que l’enfant puisse se sentir confortable. On peut présenter à l’enfant qu’un psychologue est comme un docteur avec des grandes oreilles pour écouter ce qu’il a à dire et ce qui se passe dans son cœur. L’objectif est de comprendre ce qui se passe chez l’enfant et ce, en considérant tout ce qui l’entoure (ex : sa famille, son école ou son milieu de garde, ses amis, etc.)

Dépendamment de son mandat, le psychologue pour enfant peut également servir de porte-voix pour chacun des membres de la famille. C’est-à-dire aider à ce que la communication familiale se fasse en considérant les besoins émotionnels de tous.

L’évaluation psychologique

Dans certains cas, les parents requièrent les services de Déclic pour faire évaluer leur enfant. La première étape est alors de rencontrer les parents, avec ou sans l’enfant dépendamment de la demande. Ensuite, à l’aide de questionnaires et/ou de tests normalisés, des données sur l’enfant sont recueillies. En plus de ses observations cliniques, le professionnel en psychologie analyse tout le matériel amassé pour dresser un portrait de l’enfant et émettre un diagnostic psychologique au besoin. Un rapport est finalement rédigé pour non seulement présenter les conclusions de l’évaluation mais également proposer des recommandations pour aider l’enfant dans ses forces et ses faiblesses.

L’intervention en psychologie de l’enfance

L’évaluation mène souvent à une intervention. Alors que l’évaluation a pour but premier d’analyser pour répondre à une question précise, l’intervention cherche plutôt à aider l’enfant à exprimer, vivre, comprendre ce qu’il vit et ce qu’il ressent. Il est également possible qu’à la première rencontre, le psychologue vous propose une démarche de psychothérapie (intervention) en fonction de ce qui aura été discuté avec vous.

La forme du suivi peut prendre plusieurs formes. Ainsi, ne soyez pas surpris si votre enfant vous dit qu’il a dessiné ou joué avec du sable pendant toute une rencontre! La psychothérapie pour enfant est un processus qui s’échelonne sur plusieurs semaines et qui évolue en fonction des difficultés qui s’améliorent.

Pourquoi et quand consulter un psychologue ?

On consulte un psychologue pour plusieurs raisons différentes. Parfois c’est pour répondre aux demandes du milieu de garde ou du milieu scolaire. Une école pourrait, par exemple, demander de faire évaluer votre enfant pour mieux comprendre son inattention en classe et savoir comment intervenir.

Vous pourriez également consulter parce que vous êtes à bout de ressources et que vous avez besoin d’aide pour accompagner votre enfant ou mieux comprendre votre dynamique familiale. Cela peut également être le cas si vous avez noté différents changements chez votre enfant (ex : changement d’appétit, humeur différente, difficultés avec les amis, etc.). Il est aussi possible de consulter tout simplement parce que vous avez des questions sur votre enfant et l’avis d’un professionnel vous semble pertinent à ce stade-ci.

Bref, il n’y a pas de « bon » moment ou de « bonnes » raisons pour consulter un psychologue. En tant que parent, vous connaissez le mieux votre contexte. Ce qui est parfois plus difficile est de réaliser que, comme parent, vous avez maintenant besoin d’aide. Si vous avez des questions, un besoin de demander l’avis d’une personne professionnelle ou tout simplement d’échanger, alors n’hésitez pas! Si votre demande sort du champ de la psychologie, alors le psychologue saura vous référer. Vous pouvez également lire sur les spécificités des orthophonistes, des psychoéducatrices et des ergothérapeutes pour vous faire une première idée de l’aide que vous souhaitez obtenir.

Les problématiques traitées en psychologie

Chez Déclic, nous accueillons les enfants de 0 à 17 ans. Voici une liste des problématiques avec lesquelles nous pouvons vous aider.

  • Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité et impulsivité
  • Anxiété
  • Dépression
  • Estime de soi
  • Socialisation/Intimidation
  • Difficultés relationnelles (fratrie et parents)
  • Opposition / Crises (gestion de la colère ou des émotions)
  • Séparation/Divorce
  • Difficulté de sommeil/Insomnie
  • Attachement parent-enfant (adoption, etc.)
  • Coaching parental
  • Automutilation

Si votre demande ne se retrouve pas dans cette liste, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions explorer les possibilités avec vous. Il nous fera plaisir de vous aider, de vous guider ou vous référer!

*Le terme psychologue a été utilisé pour alléger le texte mais les informations présentées s’appliquent également aux doctorant(e)s en psychologie qui se trouvent chez Déclic*

Lory Zephyr

Doctorante en psychologie

Bébéimage1