L’art de choisir ses batailles!

L’art de choisir ses batailles!

dans Vie de famille

Depuis le début de l’année, la routine familiale est bien établie et comme parent, on essaie de concilier travail, vie personnelle et quotidien : ménage, lavage, préparation des repas, cours de musique des enfants, natation le samedi matin… Ouf! Pas toujours facile d’arriver à tout faire! Nos attentes envers nous-mêmes sont souvent élevées et nous nous laissons peu de marge de manœuvre. La clé du succès? Se fixer des exigences réalistes!

Quoi prioriser?

On souhaite que notre enfant s’habille plus rapidement le matin, vienne s’assoir à table dès qu’on l’appelle, range ses jouets lorsqu’on lui demande, collabore au brossage de dents, partage ses jouets avec son frère… On voudrait aussi avoir plus de temps pour l’intéresser aux livres, faire un bricolage avec lui et aller jouer dehors! L’expression « choisir ses batailles » ne saurait mieux s’appliquer!

En ciblant deux ou trois comportements prioritaires à travailler avec notre enfant, on favorise la réussite de nos interventions en conservant nos énergies pour ces moments.

 Si on se concentre sur quelques comportements plus précis, il nous sera plus facile de maintenir l’exigence demandée, d’éviter de perdre patience et l’enfant n’aura pas l’impression qu’on le reprend constamment. On favorise alors un apprentissage plus rapide pour l’enfant et un sentiment de réussite pour nous-mêmes! À l’inverse, des attentes irréalistes entraînent souvent des frustrations, un sentiment d’échec, des moments d’impatience, des réactions impulsives pouvant aller jusqu’à un sentiment d’incompétence parentale.

D’où l’importance de choisir nos batailles!

À retenir pour favoriser l’apprentissage d’un comportement chez notre enfant :

  • Avoir des attentes réalistes comme parent
  • Offrir un défi à la mesure des capacités de l’enfant
  • Cibler deux ou trois comportements prioritaires à travailler
  • Concentrer nos énergies sur ces comportements

Se concentrer sur quelques comportements, cela permet aussi de réaliser les réussites du quotidien et de se concentrer sur le positif, puisqu’on a moins la tête partout en même temps!

Marie-Noëlle Gysel

Psychoéducatrice, Déclic

ergo vraiimage435678