Changement de température, changement de vêtements!

Changement de température, changement de vêtements!

La belle saison approche et le soleil revient peu à peu nous faire des clins d’œil. Pour les familles, c’est aussi le moment de renouer avec certaines activités extérieures mises de côté pour la saison hivernale. Pour les enfants, c’est l’occasion de regarder de plus près une activité quotidienne qui peut être aussi agréable que cauchemardesque : l’habillage!

Nous avons tous en mémoire un matin pressé où notre cher amour de trois ans a décidé de s’affirmer en refusant systématiquement de revêtir son nouveau manteau ou ses bottes de pluie!

En fait, si on sort cet événement de son contexte, il est très positif de voir son enfant devenir plus autonome chaque jour, mais la combinaison avec la routine peut avoir des effets plutôt négatifs (gestion des horaires, en plus de répondre aux besoins de chacun). Dans les faits, certains enfants ont plus de réticence face aux changements (de vêtements, de routines) et ils profiteront de ces occasions pour vous le faire savoir. Vous pourrez alors leur expliquer les changements à prévoir et les impliquer dans la démarche. De l’achat des nouveaux vêtements en passant par la pratique des nouveaux boutons, cela rendra les changements plus positifs pour eux et vous.

Une question de compréhension?

L’habillage est aussi un moment propice pour vérifier leur niveau de compréhension des séquences et des stratégies qu’ils sont capables de mettre en place pour arriver à un résultat.Par exemple, décider des actions à réaliser en premier ou en développant des techniques pour arriver à enfiler leur manteau seul. Il est donc positif et souhaitable de laisser l’enfant se débrouiller seul et se creuser la tête pour chercher des stratégies! Si l’enfant est réellement en difficulté, on peut lui poser des questions ouvertes afin qu’ils trouvent la réponse lui-même, ou modeler l’action en la réalisant sur notre propre corps.

Et l’autonomie? 

Tout comme il est important de comprendre votre rôle de guide dans le rappel des séquences de l’habillage, il est aussi important, quand la situation le permet, de les accompagner dans leur autonomie. Votre rôle est alors de les laisser faire le plus possible la démarche seul et de les aider pour « les petits bouts » plus difficiles. Les enfants doivent se pratiquer pour devenir meilleur, et cela augmentera aussi leur confiance et estime personnelle. Retenons aussi que le temps n’a pas la même signification pour nous que pour les petits. Si vous souhaitez que votre enfant s’habille seul, facilitez-lui la tâche en la ramenant à leur échelle par le biais de minuteries, sabliers, de petits rappels ou de séquences imagées. Ils seront alors plus responsables pour gérer leur temps et cela évitera peut-être quelques confrontations matinales.

Un peu de langage avec tout cela!

Vous pouvez profiter des nouveaux vêtements pour pratiquer du nouveau vocabulaire: boutons, fermeture éclair, velcros, jeans, tissu, etc. Aussi, n’hésitez pas à exiger de votre enfant une demande complète s’il veut de l’aide. Nous entendons trop souvent des «attache moi» et des «je ne suis pas capable». Il est plus intéressant de se faire demander «peux-tu m’aider à attacher mon manteau» et ce, même si nous sommes pressés! Pour les plus petits, des phrases clés comme «aide-moi» sont plus utiles que des babounes dans le corridor.

En terminant, dites-vous que la belle saison approche (on espère pour de bon!) et que le nombre de morceaux de vêtements diminuera. Ce sera l’occasion de profiter d’une pause pour mieux reprendre l’automne prochain, avec de nouveaux outils pour se faciliter la vie!

L’équipe des psychoéducatrices

Déclic

image435678my family